Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal


House Parties from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert

Miss Miranda

 
─ Messages : 844
─ Shillings : 2085
─ Avec nous depuis : 02/01/2017
─ Emploi : colporteuse de nouvelles
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue1000/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (1000/1000)
─ Type de personnage: permanent
Saison: à remplir

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
from Duchess Hamilton

“À ceux qui ne changent jamais d'opinion, il incombe particulièrement de bien juger du premier coup.” Jane Austen

ouvert par  @Miss Miranda

Les "Houses Parties" sont très populaire en Angleterre, elles se déroulent le plus souvent pendant ou vers la fin de la saison, alors que le Parlement est en vacances et sont particulièrement populaires parce que cela coïncide avec la saison de la chasse. Les "Houses Parties" durent habituellement de trois à quatre jours vu que les déplacements sont plutôt longs. Les "Houses Parties" servent à de multiples fins : le rassemblement d’amis ; un cadre informel dans lequel discuter de politique et peut-être influencer un député ; montrer sa richesse à des amis ou à toute autre personne que l’hôte essaie d’impressionner. Et pour les personnes à marier et que la Saison n’avait pas donné lieu à un événement convoité, une hôtesse pourrait facilement mettre la jeune femme pleine d’espoir en contact avec l’homme de son choix et lui offrir une variété d’activités pour montrer son meilleur côté.

La plus connue des Houses Parties est celle de la famille Hamilton, celle-ci organise des parties de campagnes depuis de nombreuses années. En digne héritière, Jind Hamilton a repris le flambeau après quelques années de pause. La House Partie se déroule sur trois jours, du 18 au 20 aout 1826, dans le Palais Hamilton, dans le sud du Lanarkshire, en Écosse. Les rumeurs vont bon train sur cette partie de campagne très attendue, on raconte que des personnes de tout horizon ont été invité*. Si cela ne plait pas au grand de ce monde, il est impensable de manquer cet évènement.  Il semblerait également que certains salons seraient réservés à des réunions où l'étiquette disparait...

Le nouveau Roi avait autorisé la tenue d’une partie de campagne, plus précisément, celle des Hamilton, car c’était le préféré de défunt Roi, du moins au temps où elle était encore organisée. De plus, la fin de saison avait été si brusque, que de nombreuses personnes avaient un besoin de se revoir, de se réunir et l’envie d’évènement avait été plus fort.

Note : Le PNJ Miss Miranda viendra poster pour faire avancer le topic commun. On vous demande de privilégier les rps courts pour fluidifier le topic commun et pouvoir passer à la partie de campagne officielle à la soirée non officielle. Il est possible de quitter le topic pour faire des rps privées sur le thème de la "Houses Parties Hamilton", ensuite de revenir plus tard au topic commun.

Le rp commun ne pourra couvrir toutes les activités de la partie de campagne, le pnj précisera l'activité sélectionnée pour qu'un grand nombre de personnes participe.

C'est à vous de décider si votre personnage participe à ces soirées qui peuvent tourner à des soirées plus "dépravés". Sachez que le mot d'ordre est le "secret", aucune personne n'a intérêt à divulguer ce qu'il s'y passe  :ggggt:  


Lieu et Date : Palais Hamilton, dans le sud du Lanarkshire, en Écosse du 18 au 20 aout 1826.
Ouvert à  : Tout le monde
*Le rp commun est ouvert à tout le monde pour ne pas mettre certain de côté, cependant gardez en tête que tout le monde n'est pas facilement abordable, les frontières persistent entre les classes sauf dans les soirées privées où l'alcool coule à flot. Si vous ne faites pas partie de l'aristocratie ou de la bourgeoise, vous avez été invité pour une de vos talents ou une de vos particularités : chants, poésie, etc.
Maximum de mots : 500 mots.
Flood de l'évènement : Rendez-vous ici.

Fonctionnement
Tag et résumé de vos actions : Pour faciliter vos interactions, taguer les membres en utilisant @"pseudo". Merci de mettre un résumé de vos actions pour faciliter les échanges.
Quitter le rp : Vous pouvez également quitter la fête quand vous le voulez, notez-le en fin de rp.

Les animations
Réputation : Vous pouvez gagner des points de réputation en fonction de vos actions en RP : rendez-vous ici pour voir la listes des actions. Le staff peut décider de lui-même d'augmenter ou diminuer votre jauge suite à vos actions dans ce sujet.
Votre tenue : La tenue est l'élément central lors d'un évènement, vous êtes jugés tant par votre comportement que par votre apparence. Vous pouvez mettre en fin de rp, un lien vers la tenue de votre personnage (pas obligatoirement la célébrité, simplement la tenue).
Votre avatar : Vous pouvez par ailleurs changer votre avatar et nous prévenir dans ce sujet : Festival des avatars. Pas de soucis, on sait que la tenue ne sera pas à 100% historique sur votre avatar.

Et le plus important, amusez-vous  :mim:


ps : vous pouvez à tout moment participer au rp commun même si des groupes ont été formés, il suffit de demander à être intégrer à un groupe via le flood ou discord.



compte fondateur
Ne contacter que si on invite à le faire, contacter les comptes joueurs pour toute question. by lizzou.
Miss Miranda

 
─ Messages : 844
─ Shillings : 2085
─ Avec nous depuis : 02/01/2017
─ Emploi : colporteuse de nouvelles
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue1000/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (1000/1000)
─ Type de personnage: permanent
Saison: à remplir

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
Activité du moment


Date  18 aout 1826  en matinée.
Les invités arrivent au palais, ils sont installés dans leur chambre. Un buffet est présent dans la salle de bal où les personnes prennent leur petit-déjeuner après leur installation. L'ambiance y est détendu et les invités y mangent debout. Certaines personnes font connaissance et d'autres retrouvent leurs vieux amis.

Note : Le rp commun est ouvert à tout le monde pour ne pas mettre certain de côté, cependant gardez en tête que tout le monde n'est pas facilement abordable, les frontières persistent entre les classes sauf dans les soirées privées où l'alcool coule à flot. Si vous ne faites pas partie de l'aristocratie ou de la bourgeoise, vous avez été invité pour une de vos talents ou une de vos particularités : artiste, poète, philosophe, aventuriers, etc.


compte fondateur
Ne contacter que si on invite à le faire, contacter les comptes joueurs pour toute question. by lizzou.
Samuel A. Fane

 
─ Messages : 24
─ Shillings : 269
─ Avec nous depuis : 13/02/2022
─ Localisation : Son manoir dans le Berkshire pour le moment
─ Emploi : Diplomate à la retraite, il gère ses terres, ses gens et ses biens
─ Titre : Vicomte Camrose
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue630/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (630/1000)
─ Type de personnage: à remplir par le membre
Saison: à remplir par le membre

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
from Duchess Hamilton


Topic commun

Le voyage avait été long, très long, trop long. Si long même que Samuel s'était demandé s' il en verrait un jour le bout. Il faut dire qu’il y avait une très grande distance entre sa demeure Berkshire et celle de la Duchesse Hamilton, se trouvant dans les terres Écossaises. Le Vicomte Camrose sait pertinemment que cette House partie est la plus connue d’entres toutes, pour autant, il aurait aimé, une fois n’est pas coutume, qu’elle soit organisé à une distance plus raisonnable. Cependant, le noble anglais sait aussi que cela va être une bonne opportunité pour lui, de revenir parmi les vivants après trois ans de deuil dans sa demeure campagnarde. Et également, de remettre le pied à l’étrier pour la saison à venir, un très bon entraînement en vue des futures mondanités qui l’attendent. L’ancien diplomate ne savait pas trop à quoi s’attendre de cette fête, de toute sa vie il n’avait jamais mis les pieds dans le palais des Hamilton. Soit trop occupée à faire son métier dans un pays ou un autre, soit trop occupée à gérer ses terres, ou à prendre soin de sa défunte épouse. D’ailleurs, l’idée de devoir trouver une autre épouse pour perpétuer son titre, mais surtout avoir enfin un ou des enfants, faisait poindre un sentiment mitigé en lui. Repoussant le souvenir de Leonora, il s'était ensuite de nouveau plongé dans les paysages défilant devant ses yeux.

Il était finalement arrivé en fin de journée du dix août, pour être installé dans une chambre confortable, ou il en avait profité pour se détendre et se reposer après un voyage de plusieurs jours. Le lendemain, il s'était présenté comme beaucoup d'autres dans la salle de bal, afin d’y prendre le petit-déjeuner, en compagnie de quelques connaissances, qu’il n’avait pas vu depuis longtemps. Petit à petit, l’immense salle décorée avec beaucoup de goût, Samuel l’avait noté en laissant ses yeux se promener un peu partout, se remplissait petit-à-petit. L’ambiance est détendue, bien que l’étiquette y soit respectée, rien qui ne confirme les rumeurs de dépravation dont il a entendu parlé. Cependant, ayant ouïe dire que la Duchesse Hamilton est la plus sulfureuse d'entre toutes les sulfureuses, peut-être qu’il n’y a que le soir que les choses prendront une tournure plus rocambolesque.

Quoi qu’il arrive, Samuel verra ce qu’il convient de faire le moment venu.



Résumé:
Tenue:
Élisabeth de Hanovre

 
─ Messages : 306
─ Shillings : 1922
─ Avec nous depuis : 22/01/2020
─ Localisation : Londres
─ Titre : Princesse
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue580/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (580/1000)
─ Type de personnage: épisodique
Saison: Saison 2

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties

La House Parties de la Duchesse Hamilton était l’évènement d’après saison à ne pas manquer. Tu en savais quelque chose, les Hamilton était connu pour leur partie de campagne inoubliable. Tu savais que la gardienne des lieux n’allaient pas se faire ravir le titre de meilleur hôte pour ce genre d’évènement. Tu n’étais pas une grande fan des évènements mondains, mais tu savais que tu pourrais souffler lors de soirée plus modeste. De toute façon, tu avais l’avantage sur tous les invités en ta qualité de princesse et sœur du roi, alors si tu avais envie de quitter une pièce, tu le ferais sans soucis.

À ton arrivée au palais, tu fus accueilli comme une reine ! La demeure était incroyablement belle, il faisait nuit alors tu auras tout le loisir de découvrir l’intérieur le lendemain. Tu n’étais pas fatiguée par le voyage, car tu avais pu te reposer à Holyrood, l’un des demeures royales. Le matin, tu te présentas dans la salle de bal où le petit déjeuner se présentait sous forme de buffet. Tu n’avais pas encore été abordé, il n’y avait aucune de tes connaissances dans la salle et on n'abordait pas une princesse sans avoir été présenté. Alors que tu te dirigeais vers le buffet, tu tombas nez à nez avec une vieille connaissance.

Lord Camrose, que plaisir de vous voir de retour parmi nous. Ton ami s’était terré dans sa demeure campagnarde après le décès de son épouse. Vous aviez échangé à ce propos lors de votre dernière correspondance, mais son retour était une surprise. Tu étais étonné qu’il décide d’effectuer son retour lors du plus grand évènement d’après saison ou alors, c’était une ruse pour éviter d’autres évènements à venir. Comment allez-vous ? J’espère que vous avez fait bon voyage malgré le long trajet, le palais Hamilton n’est pas la porte à côté.

Résumé:

Sybil Arundell

 
─ Messages : 18
─ Shillings : 177
─ Avec nous depuis : 02/02/2022
─ Localisation : Londres
─ Emploi : Ahahahah.
─ Titre : Soon to be something
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue0/0House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (0/0)
─ Type de personnage: permanent
Saison: Aucune préférence

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
ft. tout le monde

Elle avait hésité quelques temps, Sybil, face à l’invitation reçue. Une jeune fille de bonne famille ne devrait pas se traîner en de tels lieux, pas si près de la mort d’un roi, pas si près de son mariage.
Au diable les convenances, au diable le mariage ! (Si seulement, Sybil, si seulement, chuchotait son coeur) La jeune promise n’avait plus que deux mois et demi de liberté avant de se faire enchaîner à l’homme dont elle porterait le nom… Et celui-ci lui avait d’ors et déjà promis, à mots couverts, que sa femme n’aurait plus à se soucier de courir les frivoles bals et autres joyeusetés une fois sienne – la gestion de leur demeure et de leur famille (prévue par le lord pour être immense, sir Mumpkin souhaitait une grande maisonnée) devenant la priorité principale de son épousée.
Se faire réduire à un ventre amenait dans les rêves de la blonde une immense panique à peine maîtrisée, et son caractère angoissé la poussait à se goinfrer de toutes les animations possibles et imaginables dont elle pourrait faire partie.

Mais une house party chez une duchesse, lorsque l’on était aussi transparente que Sybil, était-ce une bonne idée ?

Au diable les bonnes idées, il fallait bien en avoir des désastreuses quelquefois ! A grand renforts de suppliques et de douces promesses, d’un livre offert et de quelques je te jure, la jeune blonde avait réussi à arranger son coup. Oswald et sa fidèle Catherine se dévouaient pour accompagner – et chaperonner ! Ne laissons pas la fleur se faire tâcher – la future lady Mumpkin bien loin de la demeure familiale du Yorkshire.

Ce fut donc bien entourée que lady Sybil pénétra dans la salle du petit déjeuner, vêtue d’une robe à manches ballons, aux délicats entrelacs brodés sur le jupon. Légère et délicate, la teinte vert d’eau ramenait sur la pâlotte adolescente quelques couleurs estivales. Un peu intimidée par les quelques personnes déjà présentes, tout plus inconnues les unes que les autres, Sybil se laissa entraîner par son frère et sa compagne au coeur de la salle – vers, elle le comprit bien vite, quelques connaissances dont il avait le secret. (La peste soit de ces frères aux multiples amis, qui s’attendaient à ce que vous les connaissiez tous sans jamais les avoir rencontrés !)

Spoiler:


Tenue de Sybil



And even though this feels so right I'm holding back the tears tonight. It's true, I'll never be over you 'Cause I have built a future in my mind with you And now the hope is gone There's nothing left for me to do You know it isn't true But I must say to you That I don't need your love
Samuel A. Fane

 
─ Messages : 24
─ Shillings : 269
─ Avec nous depuis : 13/02/2022
─ Localisation : Son manoir dans le Berkshire pour le moment
─ Emploi : Diplomate à la retraite, il gère ses terres, ses gens et ses biens
─ Titre : Vicomte Camrose
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue630/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (630/1000)
─ Type de personnage: à remplir par le membre
Saison: à remplir par le membre

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
from Duchess Hamilton


Topic commun

Voilà peut-être une raison qui l’avait poussé à fuir le monde plus longtemps que prévu, c’était les conversations insipides. Dieu que cela ne lui avait pas manqué les échanges sur la décoration, le prix du mobilier ou encore les avis des uns et des autres sur le buffet servi pour l’occasion. Cependant, le Vicomte Camrose allait devoir s’en accommoder, car il y avait peu de chance qu’il échappe à ce type d’échange maintenant de retour et encore plus pour la prochaine saison mondaine. A défaut de réellement participé au débat concernant le tapis sur lequel ils marchent, Samuel se contente de hocher et sourire quand cela est nécessaire. Montrant ainsi qu’il écoute, mais qu’il laisse à d’autres le soin d’alimenter la conversation. Fort heureusement pour l’ancien diplomate, celui-ci arrive finalement à s’éclipser, prenant le prétexte de vouloir d’un peu de ce jus d’orange jugé délicieux par le groupe ou il se trouvait. C’est ainsi qu’il à la bonne surprise et la joie de tomber les  yeux dans les yeux, sur la plus belle des princesses.  

— Votre Altesse, dit-il en s’inclinant respectueusement. Le plaisir est partagé, je suis bien aise de vous revoir en ces lieux .

Pour ne pas dire qu’il en est étonné. Connaissant la réputation sulfureuse de la duchesse Hamilton, même si les Houses Partis de cette famille est la plus connue et la plus courue, ainsi qu’avec le décès récent du roi. Le beau brun n’imaginé pas un seul instant croiser sa chère Lizzie entre ces murs, mais cela ne le chagrine point, bien au contraire. Il espère juste que l’image de sa bonne amie n’en sera pas écornée, les rumeurs vont si vite après tout, qui plus est, il est sûr que cette Miss Miranda doit épier les moindres faits et gestes des invités.

— Je me porte bien votre Altesse, merci de votre sollicitude. J’espère que de votre côté vous vous portez aussi bien que possible, je sais à quel point la disparition d’un être aimé peut être difficile.

Samuel boit quelques gorgées de ce fameux jus d’orange, très bon au demeurant, avant de reprendre.

— Le voyage a en effet été bon, bien que long sur la fin. Il est vrai que le palais des Hamilton se trouve assez loin géographiquement et je n’ai visiblement plus l’habitude des longs voyages.

Oui, lorsqu’il était diplomate il parcourait des distances bien plus longues que cela, mais peut-être que la vieillesse doit jouer un peu et qu’être un long moment dans un véhicule est bien plus fatiguant qu’avant.

— Je n’avais jamais eu l’occasion de me rendre à la House Party des Hamilton, est-ce un événement auquel vous avez déjà participé ?

Si tel est le cas, sans doute que la princesse pourra lui en dire plus sur les festivités à venir.




Résumé:
Tenue:
Oliver Darlington

 
─ Messages : 26
─ Shillings : 338
─ Avec nous depuis : 17/01/2022
─ Emploi : Avocat
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue0/0House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (0/0)
─ Type de personnage: à remplir par le membre
Saison: à remplir par le membre

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties from Duchess Hamilton



Oliver attendait avec impatience ce séjour, depuis le jour où il avait reçu son invitation. Depuis son retour à Londres, il accueillait chaque distraction avec un grand plaisir, afin d'oublier pour quelques heures la pensée qui le hantait : dans deux mois et demi, Sybil serait mariée. Il l'avait déjà revue depuis son retour, une fois à une réception d'une connaissance en commun ; il ne s'attendait pas à l'y voir, et la douleur qu'il avait ressenti en la voyant n'avait fait que confirmer ce qu'il savait déjà : il éprouvait toujours des sentiments pour elle.

Alors depuis il participait à chaque réception, chaque bal auquel il était invité, et n'hésitait pas être présenté à chaque jeune débutante de son rang, espérant en rencontrer une qui lui ferait oublier les beaux yeux bleus de son aimée, tout en espérant ne pas la croiser au détour d'une danse, et continuant quoi qu'il arrive à la retrouver dans ses rêves. Son père commençait à leur faire comprendre, à lui et à son frère, qu'il était temps de se marier. Et Oliver commençait à s'y résoudre, mais pouvait-il vraiment épouser la première femme venue ? La seule qu'il aurait voulu épouser, il l'avait rejetée pour son bien à elle.

Toujours est-il qu'il avait fermé son cabinet pour quelques jours, afin de rejoindre son frère et sa soeur pour ces festivités. Il avait opté pour une tenue élégante mais sobre, ne tenant pas à attirer l'attention sur lui plus que de raison.  Il lui semblait que son cher ami Oswald serait également de la fête, ce qui le réjouissait. Il était certain que Sybil ne serait pas là ; son fiancé ne lui aurait sûrement pas permis, cela ne devait pas être assez convenable. Il était d'ailleurs surpris que Lottie ait réussi à convaincre son mari de la laisser venir, cela le réjouissait.

Il pénétra dans la demeure où se pressait déjà foule, à la recherche de son frère et sa soeur ou son meilleur ami.

Tenue d'Oliver

Adolphe F. de Cambridge

 
─ Messages : 83
─ Shillings : 708
─ Avec nous depuis : 07/01/2022
─ Localisation : Londres, Cambridge ou Windsor suivant les obligations
─ Emploi : membre de la chambre des Lords
─ Titre : prince royal ; duc de Cambridge
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue810/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (810/1000)
─ Type de personnage: indécis
Saison: Saison 2

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
ft. tout le monde

Dans quoi s’était-il embarqué ?
Pour la quatrième fois depuis son arrivée sur les terres bien trop au nord de la couronne, domptées il y avait de cela quelques décennies, Adolphe se demandait s’il avait bien fait de céder pour les beaux yeux de sa sœur. La faiblesse d’un frère face aux suppliques de son aînée resterait cependant un secret : personne ne devait savoir que le duc de Cambridge n’était venu qu’à moitié de son plein gré. Il n’en avait pas fallu beaucoup pour le pousser à venir, certes, mais il avait fallu tout de même lui rappeler que sa présence serait intéressante.

Trois jours. Trois petits jours, un voyage de plus et il retrouverait le calme de Cambridge pour des mois de paix sans voir personne. Bonheur absolu. Peut-être un cousin ou deux, éventuellement une apparition fugace à la demande de son frère couronné… Mais guère plus. Le bonheur du misanthrope qui se défendait de l’être.

Trois jours, et il serait libéré. Pour l’heure il fallait jouer de la conversation, du sourire et du mensonge. Profiter des gens ici et là, se mêler à la foule. Espérer ne pas tomber sur des dames trop ambitieuses qui, dès l’aurore, balançaient de jeunes filles peu réveillées au saut du lit quasiment sur lui. Il avait choisi de dormir loin d’ici, refusant avec amabilité l’hospitalité offerte de leur hôte – trop de choses inconvenantes pouvaient arriver, trop de complots pouvaient s’ourdir bien trop aisément lorsque l’on demeurait sur place. Et plus… Il était baron Culloden, après tout ! Non ?

Il fallait bien la mort d’un roi pour sortir l’asocial de la famille de son trou – peu importe que la famille fût royale et le trou bordé de dorures.

Adolphe, seul, avec toute la discrétion qui était sienne, pénétra dans la salle commune. Il laissa ses yeux rapidement balayer toute la salle tout en se dirigeant vers un groupe de personnes qu’il connaissait, et qui, heureusement, lui éviteraient pour un temps de rester bien seul.

Spoiler:

Tenue



If only they told me what the kerbside was hiding away
Where the angels from high street didn't want to go and
a heartbeat is forced to resign to the glory of a commonplace.
(I am jaded)
Augustus F. de Sussex

 
─ Messages : 34
─ Shillings : 107
─ Avec nous depuis : 19/02/2022
─ Localisation : Londres, Sussex House lorsqu'il n'est pas ailleurs à cause de ses obligations
─ Emploi : Membre à la chambre des lords, il assure également la présidence de la Royal Society of Arts
─ Titre : Prince royal ; duc de Sussex
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue810/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (810/1000)
─ Type de personnage: permanent
Saison: Saison 2

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
from Duchess Hamilton


Topic commun



Las de tourner en rond, faisant les cents pas dans cette demeure qui était la sienne, le Duc de Sussex avait littéralement sauté sur l'occasion en voyant l'invitation se présenter à sa porte. En même temps, comment il en aurait pu en être autrement? Lui qui cherchait à multiplier les apparences dans ce monde qui était le sien, alors qu'il tentait de refaire sa place après avoir été absent si longtemps. Il savait qu'il n'avait rien à craindre, on ne l'avait pas oublié, loin de là même. Comment est-ce que l'on pourrait oublier un prince royal? Clairement, parfois, il aurait préféré être plus incognito. L'attention avait de ces bons côtés, mais également de ces mauvais côtés. Et là, il avait fait trop les frais des rumeurs et des regards par le passé. Il avait testé le terrain auparavant, il savait retrouvé ses marques... et il espérait ne pas se tourner au ridicule.

Le voyage n'avait pas été de tout repos, comme toujours à dire vrai. Pour un homme que l'on avait catégorisé de santé fragile, Augustus n'avait jamais tenu en place. Il devait toujours être occupé, toujours être en train de réfléchir ou bien encore de lire. Il regretta amèrement la compagnie d'une personne lors de ce voyage, afin de tenir conversation. Peut-être il aurait pu persuader un membre de sa famille de venir avec lui? Non, il ne les avait même pas averti qu'il serait là. Il avait même aucune idée si eux-mêmes seraient présents.... non ils avaient pas nécessairement le choix d'être là si?

L'entrée du duc dans la salle commune se fit sans éclat. Après tout, inutile d'attirer les regards sur soi tout de suite. Il croisa rapidement le regard de son cher frère, jeune Adolphe et avec un sourire à la fois chaleureux et poli, il se dirigera vers lui. Si ses souvenirs étaient bons, l'homme apprécierait son interférence.  Il s'approcha assez de lui afin de lui chuchoter, étant trop loin des autres dont s'était approché Adolphe, pour que ceux-ci les entendent.  « Quel honneur vous nous faites, votre Altesse.» taquinant clairement son frère avant de poursuivre. « Il me semble que cela fait un bon moment que je n'ai pas eu la chance de discuter avec vous, vous me fuyez, n'est-ce pas?» avant de sourire d'un air amusé et de poursuivre d'une voix plus basse, pour que seul son frère l'entende « Qui sait, la vue des deux frères du roi discutant ensemble vont peut-être découragés certaines mères, vous devriez profiter de cette occasion.»





Résumé:
Tenue:
Élisabeth de Hanovre

 
─ Messages : 306
─ Shillings : 1922
─ Avec nous depuis : 22/01/2020
─ Localisation : Londres
─ Titre : Princesse
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue580/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (580/1000)
─ Type de personnage: épisodique
Saison: Saison 2

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties

Ta présence pouvait en surprendre plus d’un mais l’organisation de cette House Partie. Le nouveau Roi avait autorisé la tenue d’une partie de campagne, plus précisément, celle des Hamilton, car c’était le préféré de défunt Roi, du moins au temps où elle était encore organisé. De plus, la fin de saison avait été si brusque, que de nombreuses personnes avaient un besoin de se revoir, de se réunir et l’envie d’évènement avait été plus fort. Pour toi, c’était une façon de jauger les prétendants de ta fille avant de repartir chez toi et par la même occasion, revoir d’ancienne connaissance. Je vous en remercie, ces derniers jours n’ont point été agréable. Ce week-end vient donc à point nommé.  

S’il y avait bien un commentaire qui était entendu depuis le début et qui était unanime, c’était bien, la distance pour parvenir en ces lieux. Le fameux palais Hamilton se trouvait en Écosse, c’était un endroit très éloigné de Londres, endroit où tout le monde se trouvait il y a peu de temps. Tu avais eu de la chance de pouvoir faire une halte. Vous avez raison, ce palais est somptueux, mais il se trouve très éloigné de notre belle capitale. J’ai eu la chance de pouvoir faire une halte au château d’Holyrood, c’est à quelques heures d’ici. Vous y serez le bienvenu si vous ressentez le besoin de vous reposer avant de reprendre la route. dis-tu avec bienveillance, Samuel était un ami de la famille, il avait été fait Vicomte par ton père, il était donc le bienvenu dans une demeure royale.

Pour Samuel, c’était la première fois à la célèbre House Partie des Hamilton. Celles-ci étaient incontournables il y a plusieurs années, avec la mort du précédent Duc, sa fille n’avait pas repris le flambeau, jusqu’à ce jour. J’ai eu le plaisir de participer à la partie de campagne organisé par le précédent duc et sa femme. Vous y étiez toujours bien accueilli et il y avait toujours une activité pour ne pas s’ennuyer. À leur décès, leur fille n’a plus tenu de House Partie, enfin, jusqu’à ce jour. dis-tu sobrement.

Concernant les festivités, je suppose que nous aurons des parties de chasse, des jeux en plein air, des dîners grandioses. Feu le Duc avait l’habitude de clôturer le week-end avec un bal et un feu d’artifice. Je suis persuadé que la nouvelle duchesse saura nous surprendre tout en ajoutant sa petite touche personnelle. Vous connaissez sans doute la réputation de la Duchesse ? termines-tu alors que tu aperçois tes deux frères, @Augustus F. de Sussex et @Adolphe F. de Cambridge, en train de converser. Tu leur fais un léger signe qui pouvait être de simple salutation ou bien qui voulait dire “après avoir discuté, venez saluer votre grande sœur.”

Résumé:

InvitéInvité
Anonymous

 
 

   
House Parties
from Duchess Hamilton


@everyone

Le dernier bâillement de Lottie avait surgi juste avant qu'elle sorte de sa chambre, et la jeune femme s'efforçait de faire disparaître les cérémoniales larmes qui venaient de perler au coin de ses yeux. C'était assez ironique, car pour une fois, elle se sentait très bien ! Un peu nerveuse, certes, c'était la toute première fois qu'elle participait à la fameuse House Party des Hamilton, et le gratin de l'Angleterre allait s'y retrouver. Face à elle, sans son mari, même si la présence de ce dernier l'aurait plongée dans une anxiété plus grande encore. La présence de ses frères avait aidé Anthony à céder à la participation de sa femme à cette partie drôlement réputée. Le nom de Lottie apparu dans le dernier billet de Madame Miranda était encore un sujet de dispute dans son couple. Heureusement, ses gants cachaient les bleus qu'elle avait aux poignets et aux bras, et du maquillage ainsi que des boucles brunes stratégiquement placées faisaient l'affaire pour ceux du cou.

Elle était comme neuve, prête à oublier le naufrage de son mariage et pouvait prétendre qu'elle n'était qu'une jeune femme comme les autres. Alors pourquoi tremblait-elle autant ?
Sa nervosité fut de courte durée lorsque, fraîchement arrivée dans la salle de bal déjà remplie de convives, le regard de Lottie fut immédiatement happé par la vision familière de son frère triplé. Sans plus attendre, elle vint prendre le bras d'Oliver, tout sourire. « Bonjour, cher frère ! As-tu bien dormi après ce long voyage ? » Pendue au bras de son seul repère pour le moment, Lottie scanna la salle à la recherche de visages connus, mais ne put remarquer seulement des traits qui ne lui avaient jamais été présentés, dont certains, elle était persuadée, étaient de très haut rang. Néanmoins, un visage blond et angélique vint illuminer son champ de vision. Lottie n'était pas dupe quant aux sentiments que semblait nourrir son frère auprès de la jeune Lady Sybil, qui semblait lui avoir fait forte impression lors de leur dernière soirée à Londres.

« Ne devrais-tu pas aller saluer la charmante Lady Sybil ? » chuchota-t-elle à Oliver avec une pointe de taquinerie, mais sur un ton qui indiquait un indéniable sérieux dans sa requête. Pour le confirmer, Lottie se détacha de son frère et se servit de son bras anciennement enlacé pour le pousser gentiment en direction d'où se trouvait la demoiselle. « N'hésite pas à lui faire part de mes amitiés pour moi ! Je ne manquerai pas de les lui transmettre de vive voix, mais il faut que quelqu'un se tienne près de l'entrée pour intercepter Matthew avant qu'il ne trouve le buffet, tu ne crois pas ? » son sourire était mêlé d'amusement et de triomphe. Après tout, le bonheur de ses frères était le sien, mais se moquer un peu était la nature même d'une fratrie.

Résumé :

Spoiler:

Tenue (+ gants montants)

Adolphe F. de Cambridge

 
─ Messages : 83
─ Shillings : 708
─ Avec nous depuis : 07/01/2022
─ Localisation : Londres, Cambridge ou Windsor suivant les obligations
─ Emploi : membre de la chambre des Lords
─ Titre : prince royal ; duc de Cambridge
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue810/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (810/1000)
─ Type de personnage: indécis
Saison: Saison 2

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
ft. tout le monde

Le prince aurait souhaité déjà repartir – impression qui, il en était sûr, lui durerait toute la longueur de la fête. Il n’avait que peu fréquenté ce genre de rassemblements ces dernières années, malgré toute sa bonne volonté, et si l’étiquette ne lui était pas inconnue, les us et coutumes secrets des parties lui restaient désespérément obscurs. La dernière à laquelle il avait du assister hors saison datait… Oh, bien de 1818. Ca ne faisait pas si longtemps, juste huit ans.
La surprise passa fugacement sur son visage, avant d’être remplacée par un sourire de circonstance, lorsque la silhouette de son aîné s’inséra dans son champ de vision. (Un sauvetage en bonne et due forme !) Il aurait été fort inconvenant d’ignorer le duc qui s’était joint à eux, et Adolphe sourit avant de s’excuser auprès de ses amis, qui, de toute manière, parlaient plus entre eux qu’avec lui. Il n’avait rien de nouveau à lui apprendre. « Je pourrais dire la même chose sur votre gracieuse présence. » répondit-il sur un ton de confidence.  « Espérons que vous ayez raison et que notre discussion chassera toute harpie dont la saison de chasse a été abruptement arrêtée. »

Le prince chassa d’un air amusé, et d’un regard vers le plafond délicatement orné, les accusations fausses de son frère. « Allons, je participe à deux grands évènements sur toute une saison. Peux-tu m’en vouloir de ne pas m’y avoir croisé ? Je n’ai aucune raison de te fuir, ô mon second aîné favori.  Son visage retrouva rapidement son calme plat naturel, l’expression même de l’indifférence polie. Trop sourire… L’ennuyait. Une certaine sœur m’a convaincue de venir à cet évènement. Nous verrons si je dois lui tenir rigueur plus tard ou la remercier… Ah. Quand on parle de la princesse... »

Le léger mouvement de son aînée n’avait pas échappé au benjamin – mais peut-être échapperait-il à son frère ? « Je crois que nous sommes repérés. » souffla-t-il avec un air presque las. Il n’avait pas peur de s’approcher, mais, méfiant, il n’était pas sûr de ce qui pourrait en résulter.
Non, Adolphe ne voyait pas le mal partout ! Juste là où il n’était pas. Il prit une légère inspiration et se décida, calmement, à ne voir ces trois prochains jours que le beau et le bien de tout ce qui viendrait à sa rencontre.

Spoiler:

Tenue



If only they told me what the kerbside was hiding away
Where the angels from high street didn't want to go and
a heartbeat is forced to resign to the glory of a commonplace.
(I am jaded)
Arthur Wellesley

 
─ Messages : 35
─ Shillings : 561
─ Avec nous depuis : 03/07/2021
─ Localisation : Apsley House, à Piccadilly ou Stratfield Saye House, Hampshire
─ Emploi : Explorateur et Cartographe, mais pour son bon plaisir. Membre du Traveller's Club, Trésorier du Jockey Club et Président de la Douairière Lubrique.
─ Titre : Marquis, futur Duc.
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue600/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (600/1000)
─ Type de personnage: épisodique
Saison: Saison 2

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
from Duchess Hamilton


Everybody just have a good time and we gon' make you lose your mind

La saison mondaine s’était certainement écourté de tragique façon, cela faisait néanmoins les affaires du Marquis de Wellington. Enfin débarassé des mères et de leurs filles à marier. Enfin, c’est ce qu’il pensait. Il pensait également pouvoir reprendre la mer, si tôt tout ceci terminé et son père sur pied. Malheureusement, le Duc de Wellington peinait à se remettre de sa maladie et donc, en bon fils aimant, Arthur s’était résigné à rester à terre, mais surtout en Angleterre. Afin de permettre au respecter patriarche de changer d’air, ils avaient tous gagnés leur demeure de campagne, où semblait-il, le Duc reprenait peu à peu ses forces ; où le fils entrevoyait lentement une porte de sortie pour filer à l’anglaise. Une enième houleuse discussion sur son futur s’en était suivie pourtant, avec sa dragonne de mère, qui ne tolérerait pas qu’il passe encore une fois hors de la case mariage. Qu’y pouvait-il, s’il ne trouvait pas chaussure à son pied ? Bon, il y avait sans doute un brin de mauvaise foi là-dedans, car il savait très bien qu’il ne trouverait jamais de femme à sa convenance, puisqu’il préférait les hommes. Ceci étant un secret extrêmement bien gardé !

Pourtant, il n’avait pas hésité à accepter l’invitation de la Duchesse Hamilton, dont il s’était fait une amie lors de cette trop courte saison. Voilà, une femme qu’il appréciait. Son raffinement, son ouverture d’esprit, sa scandaleuse réputation et son goût très sûr en matière de commérage. Bref, un vent de fraîcheur dans la monotonie anglaise, comme il le disait. Et bien que l’annonce qu’il fit au souper ce soir-là, fût mal accueillie par sa mère, il ne changerait pas d’avis et il s’y rendrait. De toute façon, sa réputation avait été passé au crible par Miranda et il était déjà plus qu’associé à Jind Hamilton. Un peu plus ou un peu moins…

Le voyage ne lui parut en rien éreintant, il avait par le passé voyagé bien plus et dans de bien pire condition. Parvenu la veille en après-midi, il avait pu confortablement s’installer et faire parvenir une lettre à son père, pour l’assurer de sa bonne conduite, mais également de son arrivée en toute sérénité. La nuit lui eût été salutaire et c’est en de bonnes dispositions, qu’il quitta sa chambre au matin, pour se rendre dans la salle de bal. Point d’hôtesse encore en vue, mais Arthur s’amusa à repérer qui était déjà présent. Décidément, sa bonne amie la Duchesse savait qui invité et surtout recevoir. Il était toutefois surpris, d’y trouver nombre de membres de la famille royale, si peu de temps après le trépas de feu le roi. Oh, Miranda allait encore bien parler dans sa chronique.



Résumé:
Tenue:


we're meant to be
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Samuel A. Fane

 
─ Messages : 24
─ Shillings : 269
─ Avec nous depuis : 13/02/2022
─ Localisation : Son manoir dans le Berkshire pour le moment
─ Emploi : Diplomate à la retraite, il gère ses terres, ses gens et ses biens
─ Titre : Vicomte Camrose
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue630/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (630/1000)
─ Type de personnage: à remplir par le membre
Saison: à remplir par le membre

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
from Duchess Hamilton


Topic commun

Le Vicomte Camrose ne peut que hocher la tête, quoi de plus ajouter à cela ? Rien sans doute, les mots ont aussi leur limite et l’homme se voit très mal étreindre la princesse en public, pour lui témoigner sa sympathie et son soutien. Ce n’est pas que l’envie lui manque, mais ça risque clairement de jaser et d’offusquer la bonne société anglaise, par ailleurs, il ne veut pas être pris pour cible par Miss Miranda. Même si cela est déjà fait, disons qu’il se tiendra à carreau pour limiter les dégâts. Toujours est-il qu’il comprends très bien le sentiment de son amie, après tout il a perdu sa femme et maintenant son roi pour qui il avait toujours une grande affection. Un coup dur pour lui, bien que cela n’égale pas la tristesse de la famille royale. Un peu de légèreté est donc plus que bienvenue en ces temps un peu morose et échanger sur la durée du trajet menant à la demeure Écossaise en fait partie. Les banalités peuvent avoir du bon par moment.

— J’imagine que les plus belles choses méritent qu’on y mette de l’ardeur, répond Samuel avec un fin sourire. Ce palais mérite donc les kilomètres parcourus. Quoi qu’il en soit, je serais ravi de faire une halte au château d’Holyrood, avant de poursuivre ma route. Comme pour le palais Hamilton, je n’ai encore jamais eu l’occasion de voir Holyrood, même si j’en ai beaucoup entendu parlé.

Il espère également que durant cette halte, il aura l’occasion de pouvoir y croiser la princesse dans un cadre plus intimiste que celui-là. Mais advienne que pourra. L’homme écoute ensuite sa tendre amie lui expliquer qu’elle a déjà eu l’occasion de participer à une House Partie du précédent Duc et de la précédente Duchesse Hamilton. Et que le couple savait recevoir ses invités comme il se doit pour que leurs invités passent le plus beau des séjours. Il ne sait pas ce que cette House Partie organisée par la plus sulfureuse des Duchesses va donner, mais pour le moment Samuel trouve l'accueil très bon et chaque invité est reçu selon lui, comme il se doit. Non sans amusement, le Vicomte continue d’écouter Elisabeth poursuivant avec les activités qui ont déjà pu avoir lieu par le passé. Et en effet, personne ne risque de s’ennuyer si la fille a prévu autant de festivités que feu ses parents.

— Votre mémoire m'impressionnera toujours Elisabeth, lui dit Samuel une fois qu’elle eut terminé. Je ne serais pas étonné que vous vous rappeliez de ce qui avait été servi en plat et autres gourmandises la dernière fois que vous êtes venue.

Une petite boutade rien de bien méchant, il est juste amusant de voir qu’elle se souvient encore de tout ça, alors que lui serait incapable de dire ce qu’il y avait eu à l’époque. Pas qu’il n’a pas de mémoire, juste que se rappeler des activités d’une House Partie ne fait pas partie de ses priorités.

— En effet, nous ne risquons pas de nous ennuyer durant les jours à venir, j’espère qu’il y aura du cricket, j’ai une revanche à prendre sur vous Elisabeth.

Cette dernière partie remonte à un long moment déjà, cependant, Samuel s’en souvient comme si c’était hier, le temps était doux et il faisait bon vivre. Quand il disait qu’il se souvient de ce qu’il a envie, il ne mentait pas.

— Oui, oui j’ai eu vent de sa sulfureuse réputation, comme n’importe qui d’autres ici présent. J’imagine même que certains et certaines sont uniquement là pour cela.

Pour jouer aux coquins et aux coquines pour ne pas dire autre chose…



Résumé:
Tenue:
InvitéInvité
Anonymous

 
 

   
House Parties
from Duchess Hamilton


Topic commun

Après une longue traversée en bateau, Alana était maintenant partie pour une longue traversée en carrosse. Mais loin de s'en plaindre, elle prenait ça avec philosophie et cela lui permettrait de renouer avec les paysages bucoliques du sol anglais et de se reposer du trajet en mer de plusieurs semaines. Car le véhicule que sa famille lui avait envoyé était des plus confortables et seule à l'intérieur, la belle pouvait prendre des positions plus agréables pour s'endormir. Avec d'autres passagers cela aurait été impossible, pas assez de place et on l'aurait très certainement regardé de travers. Mais avoir passé la trentaine en plus d'avoir été déjà marié à aussi ses avantages, on ne hausse plus un sourcil quand vous voyagez seule et que vous êtes en galante compagnie. Cependant, c'est également un désavantage les hommes ayant tendances à plus s'intéresser aux jouvencelles qu'aux femmes d'expérience. Il est sûr que trouver un nouvel époux ne va pas être chose aisée, mais Alana n'est pas dénuée d'une certaine beauté et d'autres aimables qualités. Alors en attendant d'être de nouveau la femme d'un seul homme, elle sera la femme de plusieurs le temps d'une nuit où plus. Merci la douairière lubrique, qu'elle a rejoint quelques temps après avoir découvert les infidélités de son mari. Elle esquisse un sourire l'appellation l'ayant toujours fait rire.

Tout ça pour dire que la belle dame a profité avec grand plaisir du voyage et des haltes faites durant le trajet. Jusqu'à arriver au somptueux palais Hamilton, la ou doit se tenir la fameuse house partie de la splendide duchesse du même nom. Alana avait déjà eu l'occasion de se rendre à quelques-unes de celles organisées par l'ancien Duc et par l'ancienne Duchesse et elles étaient toujours incroyables. Miss Fairfax espère donc qu'il en sera de même pour celle de Jind Hamilton. Peut-être aussi sulfureuse que la sus nommée qui sait ? Le matin suivant et après s'être bien reposé dans une chambre aussi belle que confortable, la jolie brune s'était présentée dans la salle de bal fraîche comme un gardon. Se rendant au buffet pour se sustenter, Alana avait pris le parti pour le moment de rester en retrait pour observer qui d'autres se trouvaient en ses lieux et peut-être capter une conversation intéressante.



Résumé:
Tenue:
InvitéInvité
Anonymous

 
 

   
House Parties from Duchess Hamilton



Depuis qu'il était revenu de son périple en France et en Italie, Matthew avait passé le plus clair de son temps à dormir, afin de rattraper le sommeil perdu lors de ces trois mois de festivités presque ininterrompues. Petit à petit, il retrouvait l'énergie et l'enthousiasme qui ne le quittaient pour ainsi dire jamais, et ce fut donc sans la moindre hésitation qu'il acceptât d'accompagner sa sœur et son frère à la sauterie organisée par la duchesse Hamilton. Extrêmement soucieux de ne surtout pas être en retard, ils avaient pris les devant, tandis que lui lézardait encore un peu dans son lit, un rayon de sommeil sur son visage qui le plongeait dans un état d'assoupissement fort agréable.

Quand il ouvrit finalement les yeux, le soleil commençait déjà à décliner. Horrifié, il sauta au bas de son lit en appelant son domestique : « Fulgence ! Mon habit, vite ! Vite ! Je suis affreusement en retard ! » Il passa dans la salle d'eau se débarbouiller en vitesse, entreprit de tenter de domestiquer sa chevelure en désordre, mais abdiqua bien vite devant l'ampleur de la tâche. A la place, il l'attacha dans un catogan approximatif, avant de contempler son reflet dans le miroir d'un air satisfait. A son retour dans la chambre, sa tenue était posée délicatement sur le lit, prête à être passée. Fulgence, lui, s'était déjà éclipsé. Quelle riche idée il avait eu de s'attacher les services de ce Français ! Il lui changeait la vie.

Cinq minutes plus tard il était dans la calèche qui fonçait à fond de train vers le lieu où était donnée la réception. Une fois sur place, il laissa son chapeau et son manteau au vestiaire, et il se faufila dans la grande salle. Très vite il repéra sa sœur qui semblait être à la recherche de quelqu'un. Il fit un détour par le buffet, où il servit généreusement en pâté, pâtisseries et boissons. Puis il rejoignit discrètement Lottie, qui maintenant observait Oliver en discussion avec une charmante demoiselle, surgissant derrière elle et lui parlant comme s'il avait été là toujours. « Ils sont charmants tous les deux, pas vrai ? » Quand elle se retourna vers lui, il la gratifia de son plus beau sourire. « Tu veux quelque chose ? Pâté ? Croissant ? Vin ? », lui demanda-t-il en montrant ses bras chargés de victuailles. Son œil pétillait de malice.

Tenue de Matthew

Oliver Darlington

 
─ Messages : 26
─ Shillings : 338
─ Avec nous depuis : 17/01/2022
─ Emploi : Avocat
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue0/0House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (0/0)
─ Type de personnage: à remplir par le membre
Saison: à remplir par le membre

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties from Duchess Hamilton



Oliver avait à peine eu le temps de retrouver sa soeur que déjà-celle ci le poussait en direction d'Oswald, et surtout de Sybil. Trahison. Lottie se doutait-elle de quelque chose ? Non, c'était impossible qu'elle sache ce qu'il s'était passé entre eux. Peut-être avait-elle constaté son trouble quand il se trouvait en sa présence, et pensait qu'il avait le béguin. Même dans ce cas-là, cela restait inconvenant ; Oliver n'avait aucun titre, alors que la famille de Sybil en avait plus d'un. Et pourtant, le voilà qui se dirigeait vers elle, à la fois paniqué et heureux de la voir, même si sa raison lui hurlait de faire demi-tour. Heureusement, elle était avec Oswald, ce qui donnait une bonne raison à Oliver de s'approcher d'eux.

Et au bout d'un instant qui lui sembla bien long, il finit par se retrouver devant elle. Il croisa son regard, et ne su absolument pas quoi dire. Il avait perdu toute phrase de convenance, tout savoir d'une conversation. Il resta planté là, à regarder l'amour de sa vie, durant quelques secondes, jusqu'à ce qu'Oswald le sauve en prenant la parole et en lui tapant amicalement l'épaule. « Oliver ! Comment allez-vous, depuis le temps ? J'avais fini par croire que vous nous évitiez ! »

Oswald ne croyait pas si bien dire. Comment recroiser Oswald, faire comme si de rien n'était depuis le baiser que Sybil et lui avaient échangé ? Il se sentit légèrement rosir à ce souvenir, et essaya de cacher la couleur de ses joues en saluant Sybil, puis en feignant un grand sourire.

« Quel plaisir de vous revoir ! Je ne vous évitais aucunement, j'ai juste été fort occupé depuis mon retour. »

Il avait dit ces mots en évitant soigneusement le regard de Sybil, sachant pertinemment qu'ils s'étaient déjà recroisés lors d'une réception il y avait de cela quelques semaines. Oswald reprit alors la parole :

« Nous devons fêter ça durant les jours qui suivent ! Je vais nous chercher quelque chose à boire, ne bougez pas ! »

Déjà il était parti, laissant une fois de plus Oliver face à ses sentiments, et face à Sybil. Il se racla la gorge, ne sachant que dire.

Tenue d'Oliver

Ashlyn C. Kennedy

 
─ Messages : 53
─ Shillings : 205
─ Avec nous depuis : 05/03/2022
─ Titre : Aucun, juste la fille du Comte de Cassilis
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue460/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (460/1000)
─ Type de personnage: permanent
Saison: Saison 2

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
ft. tout le monde

Bien que de nature insouciante et particulièrement fonceuse, j'étais plutôt nerveuse alors que le carrosse remontait l'allée menant au Palais Hamilton,  j'avais certes les codes de la cour, mais je manquais de quelques années de pratique... Bien que connaissant à la perfection celle de la cour Française, mais les moeurs des petits français et celle de la noblesse anglaise n'étaient pas tout à fait les mêmes. Je ne voulais pas commettre d'impairs, je ne voulais surtout par me faire remarquer et pointer du doigt. Oui, j'étais rassurée de me retrouver ma campagne écossaise adorée, l'odeur de l'herbe gorgée de la rosée du matin ou de la pluie nocturne, de la terre, de cette ambiance bien particulière... Oui, quoi que je puisse dire, bien que j'aimais Paris, dieu que ma mère patrie m'avait manquée. Un coup d'oeil vers ma mère et ma soeur, face à moi parvint à me rassurer, elles étaient un véritable modèle de douceur, de tempérance, tout ce que en réalité je n'étais pas. J'aurai vraiment aimé que mon jumeau soit présent, qui sait peut être finirait il par nous rejoindre si il changeait d'avis.  

Le soubresaut du carrosse et le hennissement des chevaux m'indiquèrent que nous venions d'arriver a destination. Le valet de pied vint ouvrir le carrosse, tenant la main vers ma mère qui fut la première a sortir, puis selon les codes, je sortis a sa suite, prenant appui à mon tour, marche fermée par ma soeur. Contrairement à ma cadette, je n'avais jamais été particulièrement adepte de tout ce genre de festivités, mais mon rang m'obligeait à être présente. Enfin mon rang, celui de père pour être honnête. Suivant ma mère, je pénétrais dans la salle de réception, laissant mon regard filer sur les convives, tenant de reconnaitre quelqu'un. Je fis signe à ma mère que j'allais au buffet, prenant une coupe, restant loin des gâteau pour l'instant au risque de faire craquer les coutures de ma maudite robe faite sur mesure qu'on m'avait obligé à porter. Levant la tête, je tentais de capter le premier regard afin de tenter d'engager une conversation quelconque, même futile. Seule problème, pour l'instant je ne reconnaissais personne, ou tout du moins, je me souvenais faiblement de certaines têtes, que j'avais vu il y a des années de cela, pour ma toute première saison.

Spoiler:

Tenue

Myriel C. Fraser

 
─ Messages : 35
─ Shillings : 103
─ Avec nous depuis : 05/03/2022
─ Localisation : Londres, Lakewall Hall
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue350/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (350/1000)
─ Type de personnage: permanent
Saison: Saison 2

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties From Duchess Hamilton
ft. tout le monde

Myriel venait d'arriver aux bras de ses deux frères, Uriel ne semblait pas ravi de participer à cet évènement pourtant très en vue mais pas forcément pour les bonnes raisons. Elle fixait alors les différents invités à la recherche d'une tête familière. Avec entrain, elle entraina son frère ainé @Ezekiel L. Fraser près du buffet, elle avait aperçue @Ashlyn C. Kennedy leur amie d'enfance qui semblait être revenue de France après des années d'absence.

Elle était heureuse de retrouver cette amie si chère à ses yeux, elle s'avançait alors vers elle alors que son frère semblait vouloir l'éviter, elle fronçait les sourcils en le regardant s'éloigner un peu plus loin.

- Oh Ashlyn, je ne savais pas que vous étiez rentrée, c'est un plaisir de vous revoir ! s'écria-t-elle alors.

Elle adressait un sourire à la brune et attrapa un verre de limonade, elle avait tant à lui raconter qui ne pouvait être résumé dans une simple lettre. Elle espérait ne pas l'ennuyer avec ses histoires. Elle fixa un instant son frère qui semblait occupé à discuter avec une jeune fille qu'elle ne connaissait pas puis se tourna à nouveau vers Ashlyn, elle savait que la relation conflictuelle entre eux n'était qu'un jeu, elle avait toujours su qu'au fond ils étaient bien plus attachés qu'ils ne le prétendaient. Elle l'avait dit tant de fois à son frère mais celui-ci avait toujours fait la sourde oreille. Qu'en était-il d'Ashlyn ? Elle s'était toujours posé la question sans jamais osé la poser.

Résumé:

Tenue

Élisabeth de Hanovre

 
─ Messages : 306
─ Shillings : 1922
─ Avec nous depuis : 22/01/2020
─ Localisation : Londres
─ Titre : Princesse
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue580/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (580/1000)
─ Type de personnage: épisodique
Saison: Saison 2

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
La princesse était ravie d’entendre que son ami accepta son invitation. Ainsi, ils auraient tout le loisir de rattraper le temps perdu et de converser dans un cadre plus intime. Il faut dire qu’ici, nos deux amis devaient se contenter de parler de banalité ou alors se trouver un coin où ils pourraient être plus libre de leur parole. La demeure était immense, ce ne serait pas si difficile à trouver. Parfait ! Je suis persuadée que vous apprécierez Holyrood. Je serais votre guide tout le long de votre séjour. lui répondu-t-elle avec retenu, ne souhaitant pas que cette conversation s’ébruite.

Samuel semblait surpris par la mémoire de la princesse, il faut dire qu’elle avait participé à de bon nombre d’évènements dans sa vie et la House Partie des Hamiltons a toujours été mémorable. Vous savez que je suis une grande gourmande, je pense que je pourrais aisément vous les citer.lui rétorqua-t-elle en plaisantant. Si elle avait fait le déplacement, c’était pour profiter et oublier ces moments difficiles. Le vicomte avait bien raison, personne ne risquait de s’ennuyer durant les jours à venir et si les rumeurs étaient vraies, certaines personnes auraient le privilège de profiter de quelques soirées sans trop faire attention à l’étiquette. À l’évocation du criquet, elle ne put s’empêcher d’esquiver un léger sourire. Nous organiserons notre propre match s’il le faut, mais je crains que vous n’aurez point votre vengeance. lui répondu-t-elle avec défi.  

Comme elle s’y attendait, Samuel avait entendu parler de la réputation de leur hôtesse. Pour le moment, celle-ci n’avait fait aucun faux pas. D’ailleurs, on l’attendait avec impatience, cette duchesse. En effet, de nombreuses personnes sont impatientes de pouvoir découvrir ce que cache les portes de certaines pièces de cette demeure. Nous le découvrirons bien assez tôt. répondu-t-elle plus discrètement. Si elle n’était pas intéressée par les parties libertines des soirées, elle avait hâte de pouvoir se délaisser de l’étiquette.

Venez, nous allons saluer mes frères, je crains qu’ils ne restent dans leur coin et personne n’osera les approcher sans intermédiaire. Je suis assez ravie qu’ils aient daigné venir, il ne reste plus qu’à leur trouver de la compagnie pour la journée. lui dit-elle alors qu’elle l’entraîna vers @Adolphe F. de Cambridge et  @Augustus F. de Sussex. Mes chers frères, je suis enchantée de vous voir, mais vos bras semblent désespérément vides. Elle ne put s’empêcher de les taquiner. Cependant, ses frères savaient pertinemment que l’une des principales raisons de ce genre d’évènement :  trouver un bon parti. Augustus, Adolphe, je n’ai pas à vous présenter le Vicomte Camrose, @Samuel A. Fane. Le Vicomte était un bon ami de leur père, c’était d’ailleurs, Georges III, qui lui avait octroyé son titre. Le fait qu’il avait été un amant de leur sœur n’était qu’un détail, bien entendu.

Résumé:

Ezekiel L. Fraser

 
─ Messages : 299
─ Shillings : 845
─ Avec nous depuis : 27/02/2022
─ Emploi : Membre à la chambre des Lords
─ Titre : Duc de Montrose, Comte de Crawford
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue660/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (660/1000)
─ Type de personnage: permanent
Saison: Saison 2

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties From Duchess Hamilton
ft. tout le monde

Une des premières choses, en plus de me faire rentrer au pays, que ma chère et tendre mère me faisait faire, il s'agissait d'aller faire une apparence à une House Party. Comme quoi, il était enfin temps que Montrose soit de nouveau mis de l'avant et que nous devions continuer à vivre même si nous avions été en mode pause pendant un moment. Non mais c'est ça... si seulement elle avait compris que mon frère ferait un meilleur duc que moi. Il pouvait bien avoir les titres, je n'en voulais rien. Mais rien.

Inutile de dire qu'entre les deux autres Fraser, j'étais le vilain petit canard grognon. J'avais passé le voyage à faire une moue boudeuse bien sentie et dans les règles de l'art. Il fallait que je sois un bon grand frère visiblement et que je m'assure que ma soeur reste dans les règles de l'art. Déjà que cette créature s'amusait à plier les règles à certains moments...

Soupirant longuement, je la laissais m'entraîner vers le buffet, mais remarquant qu'elle se dirigeait vers une jeune femme, j'en profitais pour m'excuser. Je n'étais pas d'humeur à discuter et je n'étais pas d'humeur à échanger des politesses pour le moment. Avec un peu de chance, on allait finir par me reconnaître et je n'en avais pas la moindre envie. Je me dirigerais donc vers le premier endroit que je vis où des verres étaient servis. Ma soeur toujours dans mon champ de vision, je commençais à échanger quelques menus politesses avec des gens près de moi. Sans aller plus loin que ça. Pour le moment du moins.

Résumé:

Tenue

Augustus F. de Sussex

 
─ Messages : 34
─ Shillings : 107
─ Avec nous depuis : 19/02/2022
─ Localisation : Londres, Sussex House lorsqu'il n'est pas ailleurs à cause de ses obligations
─ Emploi : Membre à la chambre des lords, il assure également la présidence de la Royal Society of Arts
─ Titre : Prince royal ; duc de Sussex
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue810/1000House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (810/1000)
─ Type de personnage: permanent
Saison: Saison 2

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
from Duchess Hamilton


Topic commun



Cela faisait du bien de pouvoir... être en dehors de cette satanée maison. De pouvoir respirer de l'air qui est différent de celui de Londres que je pouvais connaître. Non... il était très profitable d'avoir saisi cette occasion, même si elle était apparue un peu à la dernière minute dans l'agenda de la personne que je pouvais être.

Connaissant mon jeune frère mieux que je ne pourrais même l'avouer, je vis cette surprise et son sourire passer sur son visage. De même, toujours poli, je nous excusais à mon tour auprès de ces personnes qui l'accompagnait, ou qu'il avait rejoint pour discuter? Qui pouvait vraiment savoir. Un petit sourire amusé s'étira sur mes traits alors qu'il me faisait cette remarque. Il était vrai que.. voilà ma grâcieuse présence avait été absente pendant un long moment. « Les murs de ma propre demeure ne pouvait plus me voir j'ai bien l'impression. Et vous ne trouvez pas que c'est... vivifiant?.» Je me retenais visiblement de rire avant de poursuivre. Il semblait avoir si peur de ces dames et surtout des mères. « Et c'est là que je rajouterais d'un ton censé que le mariage n'est pas une chose dont nous devrions avoir peur, c'est ça?»


J'haussais doucement les épaules puisque bien sûr que je ne pouvais pas lui en vouloir. Il était libre de ses actions, il était un grand garçon. Sinon, il allait devoir me faire des remontrances pour mes très longues absences à beaucoup d'événement. Cependant, je ne pu m'empêcher de froncer doucement les sourcils lorsqu'il m'annonça que j'étais son deuxième favori.« Dois-je demander pourquoi je suis deuxième? Ou alors dois-je demander qui est premier? » la jalousie avait toujours été une mauvaise couleur sur ma personne, mais j'avais été tellement mis à l'écart que je ne pouvais pas m'en empêcher. Peut-être qu'il ne réaliserait pas, peut-être qu'il ne l'entendrait pas même. Après tout, le tout avait été fait sous le couvert d'une... semi-blague, semi-boutade si l'on peut le dire ainsi.

Je tournais la tête lorsqu'il mentionna que nous étions repérés et j'offris un sourire chaleureux à ma soeur, la saluant mon tour. En la voyant venir nous rejoindre, mon sourire s'élargit et je ne pu m'empêcher de rétorquer à son encontre « Et les vôtres sont très bien accompagnés à ce que je vois, ma tendre soeur.» J'inclinais la tête en direction du Vicomte, le saluant avec cet air poli et avenant que je savais avoir lorsque j'étais en public. « Toujours un plaisir de vous revoir, Lord Camrose. J'espère que vous ne m'en voudrez pas de ne pas avoir pu prendre de vos nouvelles plus tôt.» Ayant été absent si longtemps et si longtemps reclu... peut-être que mon idiot de meilleur ami aurait pu me servir à quelque chose... si seulement ce n'était pas une tête de mule comme il pouvait l'être.

Et puis... un mouvement dans ma vision périphérique... Un bruissement de tissus qui attira mon attention et je du cligner quelques fois des yeux, me disant que je n'avais pas bien vu. Que mes yeux m'avaient trompés. J'adressais un sourire poli à mes interlocuteurs avant de souffler « Je suis navré de devoir vous laisser, mais je crois avoir vu une vieille amie que je n'ai pas vu depuis un long moment.» Je n'attendis pas plus longtemps, suivant celle que j'avais cru entr'apercevoir pendant un instant. J'allais la rejoindre au buffet, attrapant la première chose que je pouvais avant de souffler d'une voix terriblement douce « Dites moi, cela fait combien de temps depuis ue je n'ai pas vu votre très cher faciès?» Une approche peut-être particulière.. mais  @Alana C Fairfax me connaissait. mieux que certaines personnes ici même j'oserais dire.




Résumé:
Tenue:
Sybil Arundell

 
─ Messages : 18
─ Shillings : 177
─ Avec nous depuis : 02/02/2022
─ Localisation : Londres
─ Emploi : Ahahahah.
─ Titre : Soon to be something
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue0/0House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (0/0)
─ Type de personnage: permanent
Saison: Aucune préférence

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties
ft. tout le monde

Elle  était bien, Sybil, dans la lumière d’un matin d’août entrant par les grandes baies. Elle était au calme, entourée de ceux qui comptaient encore pour elle, ne la voyant pas comme une future mais la gardant bien en leur esprit au présent. Un léger mal de tête, peut-être ? Rien qui ne puisse pour l’heure gâcher la fête. Jusqu’à ce que…
« Oliver ! Comment allez-vous, depuis le temps ? J'avais fini par croire que vous nous évitiez ! »
Mal de crâne la prévenant des ennuis, elle aurait pu être sorcière. Elle entendit le prénom avant de le voir, habituée comme toute bonne dame à s’évader en son esprit lorsque le monde manquait de fantaisies – et en ses rêveries il apparaissait quelquefois, aussi fut-il d’autant plus dur de séparer les brumes évanescentes de la réalité.

Comme toujours depuis leur dernière soirée ensemble où elle avait compromis son existence et son honneur, l’entièreté de ses accomplissements de jeune femme, son coeur se laissa transpercer par chacun de Ses mots. « Monsieur. » Le salua-t-elle avec une indifférence qu’elle feignait admirablement, selon elle. En tout cas son frère était dupe. Lui… Elle osait espérer qu’il y croyait.

« Oswald, il est t-- » L’impatience de son aîné coupa la parole à la blonde. Sybil n’eut pas le temps de terminer sa phrase – que voulait-elle dire, d’ailleurs ? - que le feu follet lui servant de frère avait mis les voiles pour trouver… Oh, sans doute quelque chose qu’elle lui aurait empêché de savourer pleinement. Avec une moue à mi-chemin entre l’énervement et le désespoir, son petit nez retroussé l’espace d’une seconde, elle avisa la situation.
Parfait. (Bien sûr que non)

C’est avec le plus aimable des sourires et sur un ton de voix moindre qu’elle lâcha les mots suivants. « Vous auriez pu avoir la décence de vous retenir d’aborder mon frère alors que j’étais à ses côtés. Vous n’êtes pas si bon comédien que cela, pour tenir une conversation en ma présence. La chose finira par ressembler à une triste farce. »

Sous le givre des paroles, une inquiétude camouflée pointait à peine. Qu’en penserait Oswald, bientôt de retour, s’il surprenait entre eux la moindre distance qui n’avait pas lieu d’être ? Qui savait ce qu’il cachait, si profondément enfoncé dans son crâne bien trop épais ? Quelques sentiments vengeurs pouvaient-ils s’éveiller s’il découvrait le lien, tendu comme la corde d’un arc, qui unissait les deux ? Elle priait pour que ça ne se passe jamais.

Spoiler:
Tenue de Sybil



And even though this feels so right I'm holding back the tears tonight. It's true, I'll never be over you 'Cause I have built a future in my mind with you And now the hope is gone There's nothing left for me to do You know it isn't true But I must say to you That I don't need your love
Oliver Darlington

 
─ Messages : 26
─ Shillings : 338
─ Avec nous depuis : 17/01/2022
─ Emploi : Avocat
 
Cartes de visite
─ Réputation:
House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Left_bar_bleue0/0House Parties  from Duchess Hamilton ─ Événement Ouvert Empty_bar_bleue  (0/0)
─ Type de personnage: à remplir par le membre
Saison: à remplir par le membre

Voir le profil de l'utilisateur    
House Parties from Duchess Hamilton



Comme il pouvait s'y attendre, Sybil ne semblait pas particulièrement ravie de le voir ou de se retrouver seule en sa compagnie. Comment l'en blâmer ? Ils avaient au moins Oswald pour créer une réelle frontière physique entre eux, mais celui-là décida de prendre la poudre d'escampette, promettant de revenir rapidement. La gorge nouée, les mains moites, Oliver ne savait que dire. Enfin, il ne savait que dire de conventionnel, qui ne révèlerait rien des sentiments qu'il éprouvait à son égard. Il avait cependant une question, peu conventionnelle mais qui lui hantait ses jours et ses nuits depuis bien des semaines.

Sybil prit cependant la parole avant lui, lui faisant comprendre qu'il n'était pas le bienvenu et  qu'elle n'appréciait pas son arrivée. Il sentit son sang se glacer d'abord face à l'indifférence que semblait éprouver la jeune femme, et était sur le point de s'excuser platement, quand il une sourde détermination vint l'envahir.

« Je suis navré, croyez-le-bien, c'est ma soeur qui m'a envoyée. Je ne vous importunerai pas plus longtemps, si tel est votre souhait. J'ai cependant une question à vous poser, libre à vous de répondre ou pas. »

Il finit par regrouper tout son courage et par la regarder dans les yeux, encore plus beau que dans ses rêves.

« Je voulais savoir si ...  Si vous étiez heureuse dans votre situation actuelle. »

Il la scrutait, essayant de déceler la moindre trace de malheur sur son visage. Il posait cette question car depuis qu'il l'avait rejetée, et les mois qui avaient suivi, il voyait de plus en plus que Lottie n'était pas heureuse dans son mariage arrangée. Quand il avait dit à Sybil qu'il ne l'aimait pas et ne l'aimerait jamais, ô cruel mensonge, il était persuadé que c'était pour qu'elle vive une meilleure vie, sans déclassement social. Il le regrettait depuis, bien évidemment, et s'était traité d'idiot une bonne centaine de fois. Mais aujourd'hui, il ne pouvait pas revenir comme un charme dans sa vie, et tout bouleverser, surtout si Sybil était parfaitement satisfaite de sa situation. Mais il avait besoin de savoir, de l'entendre dire qu'elle était heureuse, pour pouvoir ensuite disparaître totalement et sereinement de sa vie. Il s'arrangerait pour ne plus avoir à la croiser, en coupant les liens avec son meilleur ami, en quittant Londres pour retourner à la campagne, ou peut-être à Oxford.  Cela simplifierait les choses pour tous les deux.

Il attendait la réponse, essayant d'ignorer le noeud qui lui nouait l'estomac, et se préparant déjà à tourner les talons définitivement.

Tenue d'Oliver

InvitéInvité
Anonymous

 
 

   
House Parties
from Duchess Hamilton


Topic commun

Finalement, Alana n’eut pas vraiment le loisir d’observer les gens qui se trouvaient dans cette splendide salle de bal, ou même de tenter de capter un échange intéressant qui lui aurait permis de peut-être entendre des choses croustillantes. En effet, a peine a t-elle un verre de jus d’orange frais entre les mains, qu’une voix grave se fait entendre à son côté et lui fait relever les yeux sur un visage qu’elle n’avait pas vu depuis fort longtemps. Pour un peu, la fille du Marquis de Dorchester en serait presque nostalgique et un sourire doux étiré bientôt ses lèvres.

— Mon très cher faciès ? Répète-t-elle avec une pointe d’amusement dans la voix. Je vois que son altesse a toujours un sens de la formulation bien à lui.

Buvant une petite gorgée de son breuvage, Miss Fairfax ne peut s’empêcher d'émettre un rire discret en découvrant ce que le prince tient entre ses mains.

— Mais vous m’en voyez curieuse, est-ce mon très cher faciès qui vous a troublé, au point de confondre un verre avec un vase ?

D’un geste élégant de la main, elle désigne l’objet que tient toujours fermement le Duc de Sussex entre ses doigts, avant de jeter un rapide coup d'œil aux autres invités, puis de revenir vers lui.

— Vous avez encore le temps de reposer ce vase, avant que l’on se demande ce que vous pouvez bien faire avec cela. Car je doute que les hôtes de la Duchesse Hamilton, puissent décemment croire que vous appréciez de manger des fleurs à votre petit-déjeuner.

Personne ne se serait moqué de la sorte d’un Duc mais encore plus d’un prince royal, à moins de vouloir avoir de gros problèmes avec ce dernier et le reste de sa famille. Mais voilà, Alana connaît très bien Augustus, car on peux le dire ils ont eu une histoire ensemble, un début de romance avortée par le départ de Miss Fairfax pour un long voyage. Donc oui, elle se permet quelques boutade mais rien de foncièrement méchant, c’est même plutôt tendre.

— Je suis ravie de vous revoir votre Altesse, reprend-t-elle en lui offrant une élégante révérence. Et pour répondre à votre première question, cela fait quatre années que vous n’aviez pas revu mon très cher faciès.  



Résumé:
Tenue:
Contenu sponsorisé

 
 

   

 
TopBot